Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de la designer martiniquaise Audrey Emonides, que j’ai découvert alors que j’imaginai les prémices de ce projet. La designer s’interroge en effet sur la manière dont elle peux créer du lien avec son métier.

En 2017, artfordplus publie un article sur elle dans lequelle elle explique sa démarche :

« Depuis 4 ans je mène une recherche sur les moyens de lier les individus entre eux et je cherche comment le design peut être un vecteur de lien social, par le biais d’objets et de dispositifs.

Ce questionnement m’a ramené aux notions de partage, d’échange et de convivialité. En poursuivant mes recherches, j’ai constaté que ce principe de convivialité atteignait son summum dans le cadre du temps du repas en commun. Effectivement, manger est un acte qui nous lie constamment à notre quotidien et aux autres. Et quand on remonte dans le temps, on constate qu’à toutes les époques et dans toutes les cultures, l’homme a expérimenté les relations qui se tissent autour des repas. Que ce soit dans un cadre formel ou informel, en famille ou entre amis, dans le cadre domestique ou à l’extérieur de la maison, il se crée comme une alchimie propre à ces moments, une dynamique qui peut déboucher sur des relations qui se prolongent au-delà de cette expérience de repas partagé.

L’enjeu de ma pratique consiste donc à réintégrer la valeur du partage au moyen d’objets et de dispositifs de convivialité, à fabriquer de nouveaux espaces de partage en tenant compte des modes de vie modernes.

Ma recherche s’axe donc majoritairement dans le champ du design culinaire. »

Je vous laisse trouver l’article complet ici :

https://www.artfordplus.com/le-design-comme-vecteur-de-lien-social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *